English Français Español Kreyòl     
Home Artists About Us Calendar News Form Contact us

Les Artistes de Réminiscences exposent, Althea Seaman quitte

Les Artistes de Réminiscences exposent, Althea Seaman quitte
Publié le 4 Février 2011
Benoit LeBlanc
20 ans du Mois de l’histoire des Noirs

Sujets : Association de la communauté noire de Laval , Groupe Les Artistes de Réminiscences , Germaine-Guèvremont , Boulevard de la Concorde Est , Haïti , Chomedey

Alors que la présidente de l'Association de la communauté noire de Laval, Althea Seaman, se retire de l’organisation d’activités pour le Mois de l’histoire des Noirs, le groupe Les Artistes de Réminiscences présente une exposition jusqu’au 24 février à la bibliothèque Germaine-Guèvremont, située au 2900, boulevard de la Concorde Est, dans Duvernay.

Plus de vingt artistes, pour la plupart originaires d’Haïti, montrent une facette riche de leur héritage culturel, en exposant une belle diversité d’oeuvres, allant de scènes rurales typiques de la Perle des Antilles à des nus élégants, en passant par des personnages à la Picasso ou des versions de grands penseurs et révolutionnaires, de Martin Luther King à Che Guevara.

«Nous voulons rendre hommage aux gens qui ont ouvert les portes pour nous. Des personnes qui se sont battues et qui sont morts, sous la dictature ou pour combattre le racisme», d’affirmer Alix Rey, médecin à la retraite et président du groupe Les Artistes de Réminiscences.

«C’est un important devoir de mémoire et une façon de faire tomber certaines barrières, expriment Ghislaine Charles et Enok Zamor, deux artistes de Réminiscences. Il faut faire comprendre qu’il y a une communauté noire qui a existé et qui existe encore à Laval, pour que ça puisse servir, entre autres, à nos jeunes générations.»

 
 
Althea Seaman, présidente de l'Association de la communauté noire de Laval.
(Photo: Alarie Photos)


Alix Rey, président du groupe Les Artistes de Réminiscences.
(Photo: Alarie Photos)


Ghislaine Charles et Enock Zamor, deux artistes de Réminiscences.
(Photo: Alarie Photos)
Départ d’Althea Seaman
 
Avec une santé durement malmenée ces deux dernières années et en constatant l’absence d’engagement durable au sein de son association, Althea Seaman a décidé de ne pas remettre ça en 2011.

La citoyenne de Chomedey a fondé l'Association de la communauté noire de Laval en 1983, un organisme non reconnu par Ville de Laval, qui organisait annuellement des expositions, spectacles et défilés de mode à l’occasion du Mois de l’histoire des Noirs.

«Il est très difficile d’amalgamer nos deux solitudes, le français et l’anglais, d’expliquer Althea Seaman, dont l’organisme oeuvre surtout auprès de la population noire anglophone de Laval. C’était devenu trop ardu de recruter des gens et surtout, de les garder. D’autant plus que je n’ai jamais reçu plus de 300$ de Ville de Laval pour ces activités», confie Mme Seaman, qui consacrera désormais l’essentiel de ses énergies à son entreprise.

«Althea Seaman a fait que nos deux solitudes se rencontrent à travers cette exposition. Elle allait parfois jusqu’à payer pour procurer de meilleurs services pendant les activités du Mois des Noirs. Nous tenions aussi à lui rendre hommage», confie Alix Rey.

 
Closed
         
  © Artistesdereminiscences 2009-2018 All rights reserved. Designed by kcmarketingdesign.com